A quelle heure la messe de la nuit de Noël ?

Messe de la nuit de Noël ou messe de Minuit ? Dans nos paroisses, l’heure de la messe de la nuit de Noël varie : certaines messes sont dites en début de soirée, d’autres commencent à minuit et d’autres encore finissent à minuit. Dans les monastères, on a gardé cette tradition de célébrer la messe de la nuit aux alentours de minuit, le plus souvent précédée d’un office de prière : les vigiles. Pourquoi attendre le milieu de la nuit pour célébrer Noël ? Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, « naissance », « nativité ») [...]

La spontanéité et la ritualité.

La spontanéité, caractéristique de la louange de type charismatique - peut prendre des allures d’immédiateté. L’immédiateté consiste à croire que Dieu parle en direct, sans médiation, que ce soit par sa Parole ou dans le ressenti. Ouvrir la Bible pour demander une réponse précise – cela se fait parfois dans des assemblées dites « de louange » – et lire les premières lignes qui se présentent sous les yeux relève plus d’un fondamentalisme biblique que d’une foi dans l’Écriture[1]. Associer le sentiment intérieur – ou « motion intérieure » – à l’action directe de Dieu peut être[2] du subjectivisme poussé à outrance et ouvrant [...]

La prière paraliturgique de louange

Les Musiques Actuelles Chrétiennes et la louange La musique a la capacité de rejoindre, toucher, émouvoir et mettre en mouvement, saint Augustin le savait bien, lui qui écrivait : « Je flotte entre le danger de l’agréable et l’expérience de l’utile, et j’incline plutôt, sans porter toutefois une décision irrévocable, au maintient du chant dans l’Église, afin que le charme de l’oreille élève aux mouvements de la piété l’esprit trop faible encore »[1]. A l’instar des chants d’autrefois, la musique chrétienne actuelle a la capacité de toucher au cœur en mobilisant le corporel. Passer par le corps n’est pas signe de superficialité, ni [...]

Que notre esprit soit en accord avec notre voix

Dans le rapport intériorité-extériorité, qu’est ce qui est premier ? La prière formulée verbalement qui entraine l’adhésion du cœur ou le mouvement du cœur qui amène à la parole de foi ? De l’intériorité à l’extériorité, ou l’inverse ? L’oraison mentale ou l’oraison vocale ? Certainement que les deux peuvent être complémentaires. Le mouvement du cœur peut être premier, il est le principal dans notre vie de foi. Mais lorsque la prière ne peut rester à l’intérieur, elle jaillit extérieurement. A l’inverse, il arrive que le cœur soit tiède et que la prière formulée par la bouche et la voix vienne à le réchauffer [...]

Se préparer à la liturgie

Un aspect très prégnant dans la liturgie est celui de la gratuité : quoi de plus gratuit que cette louange à laquelle Dieu nous appelle chaque jour ? Comment pouvons-nous arriver à être présent, de corps et de cœur, à la liturgie, quand notre journée est submergée de choses à faire…  S’accorder ne serait-ce que quelques minutes pour se reposer, se détendre, marcher, admirer un paysage ou un tableau : mettre un tout petit peu de gratuité dans notre journée, c’est se préparer à s’accorder le temps de célébrer Dieu ! Une autre condition, lointaine mais nécessaire, de la préparation  à la célébration liturgique [...]

La prière de la liturgie des Heures

Sanctification Apprends à découvrir combien la forme et le fond de cette prière sont liés. Comprends ainsi comment cette prière te conduit dans une démarche profonde. En effet, ces offices sanctifient ceux qui les prient, par le dialogue et le désir de Dieu qu’ils suscitent, et ils sanctifient également le temps. Ils sont répartis dans la journée afin de consacrer à Dieu tout le cycle du jour et de la nuit. Les deux offices principaux sont les laudes et les vêpres, priés respectivement en début de matinée et en fin d’après midi. On les appelle les « grandes heures ». A côté [...]

suscipit felis Donec ante. luctus consequat. eget ipsum elit.