Dieu fait ce qu’Il dit.

La Parole de Dieu n’est pas lettre morte, elle est vivante, elle agit. Quand Dieu parle, Il agit: « Dieu dit: « que la lumière soit » et la lumière fut ». Gn.1

 « Dans l’histoire du salut (…), il n’existe pas de séparation entre ce que Dieu dit et fait; sa Parole même est vivante et efficace, comme le traduit bien l’expression « dabar ». De même dans l’action liturgique, nous sommes mis en présence de sa Parole qui réalise ce qu’elle dit. En éduquant le Peuple de Dieu à découvrir le caractère performatif de la Parole de Dieu dans la liturgie, on l’aide aussi à percevoir l’action de Dieu dans l’histoire et dans l’histoire personnelle de chacun de ses membres. » VD §53

Ainsi, lorsque nous accueillons la Parole de Dieu dans notre coeur, elle agit en nous, elle produit un fruit de vie.

Le Pain de Vie

Dans son principe de vie, la Parole de Dieu est pour nous une véritable nourriture qui nous rassasie et nous fortifie, jour après jour. C’est pourquoi, « l’Église ne cesse de présenter aux fidèles le pain de vie pris sur la table de la Parole de Dieu et du corps du Christ. » (§103 du C.E.C.)

Une source d’eau vive

La Parole de Dieu est aussi comparée à la source qui jaillit sans cesse et qui étanche nos soifs les plus profondes. «Si quelqu’un a soif qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi. » Jn 7, 37-38

« Car la Parole de Dieu ne s’oppose pas à l’homme, ne mortifie pas ses désirs authentiques, bien au contraire, elle les illumine, les purifie et les mène à leur accomplissement. Comme il est important pour notre temps de découvrir que seul Dieu répond à la soif qui est dans le cœur de tout homme! » VD § 23